L’atelier

L’atelier

Quand la danse rencontre les arts plastiques. Un « blind date » artistique. Voilà ce dont rêvait la chorégraphe Hélène Langevin en ouvrant l’horizon de la danse aux arts plastiques avec son tout nouveau spectacle, L’atelier. Comment nouer le dialogue entre ces deux formes d’expression ? Comment les faire se rencontrer dans leurs différences comme dans leurs affinités Sensible aux lignes, au rythme et à l’espace qui habitent peintures et sculptures, la chorégraphe s’est abondamment nourrie de l’art du XXe siècle, de ses grands courants et des artistes phares qui les ont animés. Les oeuvres de Jean Dubuffet, Sonia Delaunay, Jackson Pollock, René Magritte, ainsi que les courants expressionniste et Pop Art, ont retenu son attention et servi de point d’impulsion aux compositions chorégraphiques et scéniques du spectacle.

Sur scène : un atelier d’artiste. Dans ce haut lieu de création et d’invention, renfermant mille surprises, les idées fusent de toute part et voyagent. Les quatre interprètes – Audrey Bergeron, Nicolas Labelle, Jean-François Légaré et Jessica Serli – s’amusent avec tout ce qui leur tombe sous la main : tissus, cadres, toiles, accessoires divers. Inventifs et curieux, ils manipulent, modèlent et transforment ce qui les entoure, dans un jeu qui a pour seule règle le plaisir. Des tableaux dansés s’inventent alors sous nos yeux. Ils se font et se défont au gré de la fantaisie des interprètes qui se lancent allègrement dans la création.

L’élan créateur des quatre danseurs-plasticiens donne lieu à des chorégraphies inusitées. Certaines sont captées, traitées par ordinateur et retransmises en direct. La vidéo offre alors un autre regard sur ce qui se passe sur scène, donnant à voir, par exemple, la trace que dessine le corps par son mouvement. Le médium de la vidéo fait partie intégrante du spectacle, le situant au carrefour de la danse, des arts plastiques et des arts visuels.

Véritable ode à l’esprit créateur présent en chacun, L’atelier mise sur l’exploration des couleurs, de la ligne et du mouvement pour transporter les enfants dans un univers enchanteur, stimulant à la fois leurs sens, leur capacité d’interprétation et leur curiosité.

Critiques

« C’est magnifique ! Extrêmement drôle, intelligent […] »
Anne-Josée Cameron, Retour sur le monde, Radio-Canada

« Avant, on emmenait les enfants voir un spectacle de danse ou une exposition de peinture, une performance musicale ou un atelier de sculpture. Maintenant, on peut les emmener voir L’atelier d’Hélène Langevin et la compagnie Bouge de là. Une heure de divertissement ludique et enlevé, hautement instructif, qui intègre tous ces arts, et en temps réel s’il vous plaît. Un formidable cadeau pour les jeunes enfants, autant que pour les parents et les enseignants. […] [L]a gestuelle varie et reproduit, mais surtout prolonge l’énergie des corps et des graphies qui jusque-là semblaient figés sur les toiles. Libérés, ils fusent au travers des danseurs, mais aussi, au moins autant, grâce au travail vidéo, une œuvre en soi impressionnante d’inventivité intelligente, sensitive et joueuse. […] Une seule image vaut mille mots, mais ici, combinées à la danse, simple, mais efficace, toutes ces images font bien plus que des heures d’enseignement didactique, avec le plaisir et la légèreté comme guides. Une nouvelle réussite pour Bouge de là. »
Aline Apostolska, La Presse, Montréal

« La chorégraphe Hélène Langevin s’y connaît beaucoup en succès et assez peu en échec. Depuis l’an 2000, sa compagnie Bouge de là présente de la danse contemporaine aux jeunes publics, et possède une feuille de route étincelante. […] [L]’auditoire de mercredi matin à l’Agora était surtout composé d’enfants de 6 ans dont l’attention fascinée en disait long. […] L’atelier est un hommage riche et visuellement captivant au processus de création, qui tisse des liens entre le corps et l’art, et est parfaitement adapté à la capacité d’attention d’un jeune public. En présence de Langevin, l’ennui n’est jamais au rendez-vous. »
Kathryn Greenaway, The Gazette, Montréal

« J’ai passé un très très beau moment. Courez voir L’atelier ! […] C’est d’une grande beauté! […] Si vous ne connaissez pas Magritte, si vous ne connaissez pas le pop art d’Andy Warhol, ce n’est pas grave parce que tout ce qu’on nous présente est tellement ludique et on réussit à saupoudrer des notions qui s’appliquent aux arts visuels, c’est-à-dire des notions de gestes, je vous parlais danse mais le geste en peinture également, de symétrie, de perspective, de profondeur, de formes, de couleurs. C’est vraiment une initiation aux arts dans tout ce qu’il y a de plus beau. […] c’est vraiment une grande fête ! […] Adultes-enfants, il faut voir cette pièce-là ! »
Katerine Verebely, Première heure, Première chaîne de Radio-Canada, Québec

« J’ai été émerveillée par la démarche artistique et la nouvelle chorégraphie d’Hélène Langevin. […] Je recommande ce spectacle à tous les amateurs de danse actuelle et à tous les amateurs de peinture. […] Le spectacle le plus coloré de tous les spectacles de la compagnie Bouge de là. […] La gestuelle est très poussée, très élaborée et sûrement très exigeante pour les danseurs. […] C’est magique, c’est très beau ! »
Francine Grimaldi, Samedi et rien d’autre, Première chaîne de Radio-Canada, Montréal

« J’ai trouvé qu’il y avait une ouverture vraiment passionnante dans ce spectacle. […] Un spectacle un peu flyé […] on [y] retrouve la folie de Sol et Gobelet et une connexion assez remarquable entre les œuvres d’art et la danse. […] l’utilisation de la technologie est très fluide […] c’est fait d’une manière très efficace. Ça marche très bien auprès des enfants et j’ai pris un plaisir fou à le voir. Je tiens à souligner l’extraordinaire bande sonore de Bernard Falaise. »
Six dans la cité, Télévision de Radio-Canada

« C’est magnifique ! Extrêmement drôle, intelligent […] C’est vraiment hyper intéressant. C’est un spectacle à plusieurs niveaux. […] Ça m’a beaucoup plu […] Plaisirs, fous rires garantis et la culture mais rendue accessible. Un beau travail derrière ce spectacle qu’il faut saluer. »
Anne-Josée Cameron, Retour sur le monde, Première chaîne Radio-Canada, Québec

« Spectacle bien étonnant que L’atelier, fascinant autant pour les petits que pour leurs parents. […] en alliant les arts visuels et la danse, ce spectacle flirte à plus d’une reprise avec le subtil, l’hallucinant, voire l’inquiétant. »
Antoine Dion-Ortega, Le Guide de Montréal-Nord

« Le spectacle a un énorme succès et je comprends pourquoi. Les quatre danseurs créent des mouvements spectaculaires, des tableaux vivants, alliant danse et projection. […] Tous les arts se fusionnent dans cette création et Hélène Langevin réussit à intégrer parfaitement tout ça. […] Les enfants sont extrêmement intéressés et réagissent beaucoup. […] Une façon de sortir de la pédagogie habituelle pour leur apprendre toutes sortes de choses et les intéresser à l’art et ça fonctionne. »
Annie-Soleil Proteau, C’est bien meilleur le matin, Première chaîne de Radio-Canada, Montréal

L’atelier a fait l’objet de 196 représentations entre 2010 à 2014.

INTERPRÈTES

AUDREY BERGERON
NICOLAS LABELLE
JEAN-FRANÇOIS LÉGARÉ
JESSICA SERLI

CRÉDITS

Conception et direction artistique
HÉLÈNE LANGEVIN
avec la collaboration des interprètes

Assistance à la chorégraphie et répétitrice
SOPHIE MICHAUD

Dramaturgie
MÉLANIE DUMONT

Concepteurs
BERNARD FALAISE (musique)
VÉRONIQUE BERTRAND (décors et costumes)
LUCIE BAZZO (lumières)
PIERRE-MARC BEAUDOIN (vidéo)