Chut!!

Chut!!

L’interjection « chut ! » commande le silence. Un silence qui prédispose au sommeil. Un sommeil qui prédispose au rêve. Un rêve qui prédispose au spectacle. CHUT !!, ça commence !

Au doux pays des rêves, le bonheur est un songe. En ces contrées, l’illusion prend définitivement le pas sur le réel. Voilà qui explique pourquoi, endormi ou éveillé, le rêve exerce une si grande fascination sur les enfants. Féeriques ou cauchemardesques, idéales ou chimériques, leurs nuits font naître de fabuleuses images, des représentations nouvelles, des créatures insoupçonnées. Qu’il cherche à satisfaire un besoin ou un désir, à contrer une réalité difficile ou à représenter un objectif à atteindre, le rêve représente une bénédiction dont nul ne saurait se priver.

Julie au pays des merveilles

Puisque la nuit porte conseil, CHUT !! nous invite à marcher, danser et culbuter dans les pas de l’espiègle Julie. En effet, la nouvelle création d’Hélène Langevin offre une occasion unique, celle d’accéder aux rêveries d’une promeneuse pas le moins du monde solitaire. Au cours de ses fabulations, Julie effectue de prodigieuses rencontres. De l’autre côté du miroir, un majestueux escargot, des nymphes ondoyantes, une femme à quatre bras, une curieuse autruche et de drôles de jouets mécaniques lui en font voir de toutes les couleurs. Alors que Julie vient tout juste de fermer les yeux, de s’abandonner aux bras réconfortants de Morphée, le spectateur bascule avec elle dans une réalité parallèle, un univers aux accents surréalistes où l’énergie débordante des corps s’allie aux mystères fertiles et insondables du théâtre d’ombres.

Dans les pages volontairement désordonnées de cette histoire, aucun lapin ne fait courir l’héroïne. Au cœur de tableaux plus envoûtants les uns que les autres, seules les ombres — la sienne tout autant que celles des objets et créatures qu’elle rencontre — permettent à la fillette de s’orienter. Inspirante, laissant beaucoup de place à l’interprétation des enfants, la représentation procède à d’irrésistibles juxtapositions d’images. Le langage chorégraphique énergique et contemporain d’Hélène Langevin entre ici en dialogue avec le talent de collaborateurs reconnus pour leurs créations novatrices.

Critiques

« Très dynamique et très rythmé, son spectacle explose de couleurs et de créativité […] »
VOIR

« Pas de doute, Hélène Langevin sait s’y prendre pour passionner son auditoire. Très dynamique et très rythmé, son spectacle explose de couleurs et de créativité et il comporte juste ce qu’il faut de théâtralité pour capter l’attention du début à la fin. Aussi riche qu’accessible, sa gestuelle donne à apprécier divers styles de mouvements […]. Un divertissement intelligent et efficace à déguster avec ou sans bambin. »
VOIR

« Devant une salle bondée de bambins alertes et agiles, Langevin a convié son auditoire à exprimer ses émotions. Une invitation que les enfants ont honorée grandement, riant, sursautant et s’exclamant collectivement devant la magie de la représentation. »
La Presse

« Les jeux d’ombres occupent une place prépondérante dans ce spectacle et la chorégraphe en fait un usage extrêmement habile, réussissant à éviter la redite, réinventant, bien souvent, le genre. On doit cette perfection dans les jeux d’ombre à Marcelle Hudon. […] Les interprètes sont brillants, parfois drôles à mourir, souvent très touchants, ou même fragiles. Bref, CHUTT!! est une initiation à la danse qui nous amène plus loin et plus haut, dans un registre tout à fait charmant et intelligent. »
Samedi et rien d’autre, Première chaîne de Radio-Canada

« […] l’intégration habile du théâtre d’ombres décuple l’effet d’émerveillement […]. Le charisme des interprètes ainsi que leur polyvalence de danseurs-comédiens caméléons et de magiciens des ombres contribuent aussi au succès récolté auprès des petits. »
Le Devoir

« On veut éveiller à la danse contemporaine et on le fait de façon très très séduisante. […] Je revois cette autruche absolument hilarante […] et que dire des costumes ingénieux, à l’image de ce spectacle. […] C’est très coloré. Les enfants réagissent beaucoup. »
Désautels, Première chaîne de Radio-Canada

CHUT!! a fait l’objet de 116 représentations entre 2005 et 2008.

INTERPRÈTES

JULIE MARCIL
ALEXANDRE PARENTEAU
JULIE SIMÉON
CATHERINE VIAU

CRÉDITS

Chorégraphie
HÉLÈNE LANGEVIN

Assistance à la chorégraphie et répétitrice
SOPHIE MICHAUD

Concepteurs
YAN LEE CHAN (éclairages)
BERNARD FALAISE (musique)
MARCELLE HUDON (ombres)
LOUIS HUDON (costumes)
OLIVIER LANDREVILLE (décor)

Documents à télécharger